Vipassana et l'expérience du dépouillement, un article de Magali Defleur à retrouver sur www.feelingnative.com
Articles

Vipassana, l’expérience du dépouillement

L’expérience Vipassana ou comment trouver votre propre voix

Par facilité de lecture/écriture, je mets tout le texte au féminin,
prenons des libertés avec la grammaire française

L’expérience Vipassana ou comment trouver votre propre voix… voix, pas voie

Votre voix, c’est la voix de votre cœur, votre voix unique, votre amie, l’expression de votre âme, celle qui connait le chemin, celle qui va vous montrer votre voie unique!

Depuis des mois, voire des années vous lisez quantité de livres, participez à des séminaires de développement personnel, à des stages de motivation ou de confiance en soi, vous êtes peut-être allée voir un ou plusieurs thérapeute(s) et un ou plusieurs coach.

Le but? Trouver ce que vous devez faire dans la vie. Trouver votre place unique.
Si ces outils vous donnent un espoir chaque fois renouvelé, vous n’êtes pas forcément plus avancé sur la voie concrète à emprunter.

Une certitude? Vous savez que vous cherchez quelque chose, mais vous ne savez pas quoi.
Parfois vous croyez avoir trouvé une réponse mais la vie vous envoie des signaux contraires ou bien vous vous mettez à doutez et commencez quelque chose d’autre.

Pourquoi? Car en même temps que vous cherchez des réponses, vous êtes engluée dans le quotidien: factures et loyer à payer, pression sociale à subir, et surtout, obligation de « faire » quelque chose.
Même en vacances au milieu d’un ciel bleu et d’une mer turquoise l’esprit est inquiet. Les obligations sociales (loyers, travail, famille, etc.) occupent l’arrière plan de la carte postale.

Un espace loin des obligations sociales au-delà du temps et de l’espace

Vous souvenez-vous un moment de votre vie où la nécessité de gagner votre vie ne vous a pas préoccupée? Vous souvenez vous d’un moment où vous vous êtes sentie libre de vivre pleinement le moment présent?

Ce que Vipassana offre, c’est cette liberté. 10 jours hors du temps et de l’espace, hors de votre vie et de votre être socials. Hors des obligations de rendement, productivité, créativité. Libre d’être démuni, dépouillé de tout, anonyme, inexistant, transparent.

Qui êtes-vous lorsque vous n’êtes plus personne?

Qui se cache derrière votre masque social? un article de Magali Defleur

Comment fonctionne le système Vipassana?

Vipassana est une association à but non lucratif dont le modèle d’affaire dépend de la satisfaction client. Concrètement, à l’issue du cours gratuit, vous pouvez partir sans contribuer financièrement ni donner de votre temps, pas de jugement. Ceux qui choisissent de donner de l’argent le font car ils ont été convaincus par l’expérience qu’ils ont vécue. Seuls les anciens étudiants peuvent donner de l’argent à l’association.

Alors la charité dont votre séjour dépend n’est pas un acte condescendant, une aumône destinée à rachetée l’âme de celle qui le donne, c’est un acte de foi dans une pédagogie qui a convaincu, c’est une main tendue qui invite à vivre une expérience transformatrice.

La philosophie Vipassana

Vipassana est avant tout une philosophie mise en pratique. Loin des dogmes ou sectes, il n’y a rien à donner et rien à croire, il n’y a qu’à expérimenter. Toutes les conditions sont réunies pour que l’étudiant puisse se concentrer sur son monde intérieur.

Par ailleurs, le fait d’être pris en charge, non par un système paternaliste et déresponsabilisant mais par des pairs qui souhaitent notre épanouissement et la prise en main de notre propre vie, induit une ambiance de bienveillance et de gratitude. C’est ainsi que par respect pour ceux qui ont donné, nous nous devons de vivre les 10 jours sérieusement.

Vipassana et dépouillement

Lors d’une retraite Vipassana, vous vivez dans un dortoir, vous vous levez à 4h du matin, vous mangez 2 fois et demi par jour, vous ne parlez pas, vous ne lisez pas, vous n’écrivez pas, vous n’avez aucune distraction, vous n’avez pas accès à votre téléphone, vous ne pouvez pas communiquer même visuellement avec quelqu’un d’autre (sauf la possibilité 5 minutes par jour de poser des questions à votre enseignante), vous êtes invitée à vous vêtir de vêtements amples et confortables. La seule chose que vous pouvez faire c’est méditer, vous promener dans l’espace réduit destiné aux méditants, dormir et manger aux heures prévues.

Vipassana vous offre un espace/temps sans distraction, sans futilité, sans tout ce qui constitue votre être social. En résumé, vous êtes une nonne, sans impact sur la société.

Que reste-il quand il ne reste rien?

vipassana ou l'art du dépouillement, un article de Magali Defleur

Épanouissement de soi

De par ce mode de vie drastique et monastique, Vipassana vous donne accès pendant 10 jours au sommet de la pyramide de Maslow; un espace idéal, débarrassé de toute contingence où l’environnement sain et méditatif vous propulse au sein de nous-mêmes.

En effet, que signifie épanouissement de soi si ce n’est réalisation d’un idéal profond et personnel?

Le côté pervers de la mode du développement personnel est de vous faire croire que l’aboutissement de la vie est de devenir millionnaire, rentier grâce à des investissements immobiliers, CEO d’une start up qui « scale » ou voyageur autour du monde.
Mais votre rêve à vous n’est peut-être pas ça! Ce peut-être tout simplement de produire des confitures avec les abricots de votre jardin et élever vos enfants.
Sauf qu’à force d’injonctions d’être soi-même et bercés de success stories incroyables (et la plupart du temps erronées), vous ne connaissez plus vos propres aspirations.

En vous déconnectant du monde, la retraite Vipassana de 10 jours vous offre un espace/temps pour reprendre contact avec vos propres bases. Votre mental se lasse de son monologue lorsque vous ne lui prêtez plus attention; au bout de 10 jours, il perd de son pouvoir de contrôle sur vos actes.

Ainsi libérée de toute obligation sociale, ainsi dépouillée de tout masque à porter, ainsi éloignée de tout rôle à jouer, vous avez l’occasion unique de découvrir qui vous êtes vraiment et:

  • prendre de nouvelles habitudes
  • redéfinir vos priorités
  • éliminer le superflu
  • faire prendre des vacances aux diktats de la mode

Etes-vous prête à vous dépouiller de tout ce qui n’est pas vous?

Vipassana, c’est pour qui?

libre d'écouter votre propre voix, un article de Magali Defleur

A celles qui se sentent oppressées par la vie, à celles qui se sentent prisonnières, aux prisonnières sous toutes les formes, aux prétendues riches, et mêmes aux heureuses, Vipassana offre la possibilité de porter un regard neuf et profond sur votre âme.

Dépouillé de votre être social, sans besoin de plaire à qui que ce soit, sans contrainte de résultat ou de rendement… Que reste-il lorsqu’il ne reste rien? Qui êtes-vous lorsque vous n’êtes personne? Etes-vous prête pour un dépouillement intégral? Etes-vous prête à laisser parler votre voix intérieure?

Pour en savoir plus sur la retraite Vipassana

Article écrit par Magali Defleur, ancienne étudiante Vipassana
Les vues exprimées sont personnelles et ne reflètent en rien celles de l’organisation Vipassana

Share this

8 commentaires sur “Vipassana, l’expérience du dépouillement

  1. Carole Artero dit :

    Super article, merci pour ce beau partage 🤗

    1. Magali Defleur dit :

      Merci pour ton retour Carole 🙇‍♀️

  2. Alain Houdy dit :

    Et oui c’est bien tout cela.
    Un magnifique jardin découvert non sans persévérance en soi.
    Mais attention.
    Un jardin s’entretient et se cultive demandant une attention tous les jours et toute l’année et toute la vie.
    Ce jardin est un précieux trésor.
    Ce jardin me nourrissant m’offre l’opportunité de me détacher de la sécurité de l’inconfort connu pour me rendre vers le nouveau inconnu.
    Une retraite pour moi est aussi occasion de découvrir à chaque fois un nouveau chapitre du livre des ruses de mon égo.
    Ah! Mon cher égo. Tu aimerais bien être au pouvoir…. Mais non ta place est celle d’être le serviteur de mon cœur.

    1. Magali Defleur dit :

      Merci pour votre retour constructif
      La méditation Vipassana, une pratique quotidienne dont les enseignements permettent de vivre chaque instant en conscience en effet!
      Accepter l’inconnu et être à l’écoute des signes… si simple et complexe à la fois
      Et d’accord avec vous: vive l’égo-serviteur et non maître !

  3. Stan CARREY dit :

    Hello Magali
    Merci pour cet article. Suite à sa lecture, j’ai bien envie de tenter l’expérience 😁 je le ferai probablement un jour.
    Je te souhaite une belle journée

    1. Magali Defleur dit :

      Bonjour Stan,
      Merci à toi pour ce retour
      Ravie si j’ai pu planter la graine du Dhamma en toi 🙂
      Te souhaitant une belle journée et un été constructif et apaisant
      Bise
      Magali

  4. Le juste chemin dit :

    Voila maintenant 15 ans que j’y vais , et c’est toujours un pur bonheur de partage, en tant que méditant et servant.
    Be Happy

    1. Magali Defleur dit :

      Bonjour bien-nommé Juste Chemin 🙂
      Je vous remercie pour votre commentaire
      Certainement qu’après 15 années, du fait de l’assiduité dans la pratique et des fausses croyances peu à peu évacuées, votre espace intérieur doit s’en voir notoirement nettoyé…
      Admirative de votre constance, vous représentez un modèle que je souhaite atteindre à mon tour
      May all be happy
      Metta
      Magali

Donnez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *