Livres

La Symphonie des âmes

La Symphonie des âmes, tel est le titre poétique du livre de Grégory Mutombo, ancien légionnaire qui raconte son éveil spirituel (i.e. la rencontre avec lui-même et la découverte de sa raison de vivre sur Terre) à travers les épreuves à la fois personnelles et professionnelles qu’il traverse.

La véritable thématique qu’il traite est celle de: comment entendre et répondre à l’appel de notre âme. En terme concret, cela revient à: comment trouver notre place dans ce monde?

J’ai écrit cet article après avoir assisté à une conférence de Grégory Mutombo, à Aix-en-Provence, en janvier 2017.

Nous attendons souvent des autres qu’ils nous fassent une place dans leur entreprise, dans leur famille, dans leur cœur. Mais nous-mêmes ne nous donnons pas la place que nous méritons.

Quelle est notre place en ce monde?

Nous sommes autant de fleurs uniques avec des parfums, couleurs et formes à exprimer. Personne n’a jamais été comme nous et il n’y aura jamais personne de semblable. Lorsque nous attendons d’être validés par les autres, nous nions notre fleur intérieure.

Trouver notre place, c’est laisser éclore la fleur en nous. Il n’y a pas d’effort à faire ; il suffit d’être et de s’épanouir.

Si l’on ne fait pas ça et que nous jouons un rôle dans une « boite » que l’on n’aime pas, à faire des choses qui ne nous rendent pas complets et prostituer notre temps et notre intégrité dans un univers qui ne permet pas à notre fleur d’éclore, nous prenons la place de quelqu’un d’autre.

Si on n’est pas à notre place, ce qui est autour de nous ne l’est pas non plus.

Tout est lié. ☯

Alors, en toute responsabilité et honnêteté vis à vis de nous-mêmes, questionnons l’ensemble de nos activités et demandons-nous en conscience si notre situation affective, professionnelle, sociale, culturelle, etc. reflète notre fleur intérieur.

Si l’on a le courage de nous poser ces questions, les réponses viendront. Car l’évidence ne souffre pas de questionnements ! Si un aspect de notre vie est dissonent, nous le savons directement. Le mental peut essayer de rationnaliser ceci et cela, mais à l’intérieur, tout est clair.

Ensuite, il faut assez de foi pour franchir le pas et laisser agir notre cœur! ?

Car, prendre sa pleine place de fleur originelle et originale ne s’accorde pas forcement avec l’ordre établi.

Ce qui dérange, range et nous sommes là pour ranger !

Nous vivons dans un monde qui utilise à foison des phrases comme « C’est trop beau pour être vrai. », « Toutes les bonnes choses ont une fin. », « On n’a rien sans rien. »

Par contre, les laideurs semblent normales : « C’est ça la vie ! » nous dit-on d’un air résigné lorsqu’un malheur arrive !

Pourquoi la souffrance serait-elle plus légitime que la joie ?

Alors, quelle place allons-nous nous donner en 2017 ? Sommes-nous prêts à jouer notre propre musique et exhaler notre propre parfum ? ✨

Merci à Grégory Mutombo pour ses mots justes et la sérénité qui se dégage de tout son être.

Article réalisé par Magali Defleur, Feeling Native, 2017

Share this

Donnez votre avis

Your email address will not be published. Required fields are marked *